Rechercher
  • Laurie Amathieu

Vous avez demandé la connexion humaine, ne quittez pas.

Nous sommes de plus en plus happés par nos écrans, c’est un fait. Dans les transports, dans la rue, dans les files d’attente des magasins, toujours les yeux rivés sur nos portables. Le contact visuel n’est plus ou que trop rare.

Parfois je me dis que la position tête baissée va faire des heureux chez les ostéopathes spécialistes des douleurs dorsales et cervicalgies (ami.e.s qui recherchez une reconversion professionnelle, bonsoir). Mais en dehors de ces considérations physiques, il n’y a surtout plus de connexion humaine.


Cela est encore plus flagrant quand les gens se rendent dans un évènement « dit collectif ». Avez-vous déjà assisté à un concert ces derniers temps ?

Soit vous devez vous dévisser le cou entre les mains tendues et les écrans pour voir l’artiste, soit vous devez lutter contre vous-même pour ne pas regarder l’artiste dans l’écran du téléphone tendu juste devant vous ! Il est quand même assez fou de penser que les personnes sont censées vivre un moment et au lieu de cela, le regarde à travers un écran…




Alors il y a des artistes qui commencent à mettre des mots sur ce phénomène.

La semaine dernière, j’étais à l’AccorHotels Arena et l’artiste a expliqué qu’il aimait chanter en regardant ses fans dans les yeux …mais malheureusement il voyait davantage de dos de téléphones que de paires d’yeux. Il a alors demandé à la salle de ranger son téléphone et moment extraordinaire de connexion humaine, sur le titre qui a suivi (oui ne nous emballons pas, les gens ont vite ressorti leur téléphone juste après) j’ai pu voir toutes les mains de la salle de concert levées, sans aucun portable trônant en l’air, juste un moment de vrai partage en commun. 


Je crois que c’est à cela, en partie, que le coaching répond…


...un moment de connexion humaine. Les deux parties, le coach et le coaché sont en pleine présence du moment, en écoute de ce qui se passe. Ils sont là tout simplement, sans aucune barrière entre eux. Ils sont là et alors il se passe quelque chose…tant sur le plan humain (d’où l’importance pour le coaché d’avoir choisi son coach pour se sentir en confiance) que sur le plan du questionnement lié à l’objectif de coaching. Ce moment de pleine connexion, sans source de dérive de l’attention, permet alors au coaché de se concentrer sur le problème à résoudre et de trouver des solutions différentes…comme quoi la connexion humaine, bien que la société se digitalise ou s’ubérise, restera une nécessité et une source d’apprentissage et de liens. 


Je vous invite donc à de temps en temps lever les yeux de vos écrans, vous re-connecter au monde qui vous entoure, aux autres et à vous-même. 



 

06.27.82.40.09

Formulaire d'abonnement

  • Twitter
  • LinkedIn

©2019 par Be coached and Smile.